Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alexandre Papilian
  • : Ne pas être seul dans la proximité de la création. - Partager ce qu'on peut partager pendant la lutte avec les ombres - pendant la danse avec. Personnalité(s) forte(s) et inconfondable(s), se faire intégrés dans des communautés riches en névrosées, bien intégrées dans le monde actuel.
  • Contact

Profil

  • Alexandre Papilian
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !
  • Ecrivain et journaliste franco-roumain. Le sarcasme dépasse de loin la tendresse qui,elle, reste un voeu créateur de nostalgie. Volilà !

Texte Libre

Rechercher

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 14:13

          Cette histoire Sarko - Fillon, n'est pas trop loin de ridicule. Parce qu'inutile. Mais les médias ne peuvent ne pas faire leur devoir. Ils sont obligés d'en parler. C'est un peu énervant.
            - Un peu plus même.
              Un peu trop.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 04:01

Un flocon.

 

Ça fait bizarre l'amitié électronique, facebookienne ! Nous assistons, nous participons à la Création – d'un Être a-dimensionnel, capable de tout et de rien.

- Banalité comprise.

Comprise !

Cela, pour tout dire. Pour rien dire.

- Pour !

Pour floconner un peu.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 09:56

 

Histoire.

 

Des monnaies chères et des monnaies faibles. Des échanges monétaires inscrits dans des registres comptables. Des registres transfornatalisés, mondialisés. Des comptables ramassant la comptabilité primitive en se constituant en caste super-comptable, en s'autosophistiquant, en s'autoésotérisant dans leur marche analytique et/ou prédictive vers la béatification nobélisable et même plus. Des G8 et des G20, qui essaient de contenir la sauvagerie de la comptabilité, en l'injectant et en la diluant dans la sauvagerie politique...

- Histoire de domestiquer et diluer la politique..

Histoire.

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 06:55

 

Je ne sais pas comment se fait, mais pour que la France soit la France d'aujourd'hui, Républicaine et Impérialo-DOM-TOM-ale à la fois, il a fallu que trois grand hommes se hissent beaucoup au dessus de tous les autres.

- Se hissent ou soient hissés.

- Ou les deux.

Napoléon I et Napoléon III, plus de deux cents et, respectivement plus de 130 ans avant nous ; le Général de Gaule, plus de 40 ans avant nous. Les deux premiers ont imperialisé la France. Le troisième, dont on a célébré avec pas mal de cérémonies, la commémoration de 40 ans de sa mort, a procédé d'abord à la dénazification et ensuite à la décolonisation...

Élu (dernièrement par le suffrage universel), le Président-Empereur de la France est en charge d'une structure trop implicite – et du coup inexplicable pour le mortel lambda qui, lui, tous les vingt-trente ans, devient sujet, acteur ou spectateur actif d'une émeute, d'une rébellion, d'une révolution...

- À la limite, d'une guerre...

- À !

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 21:43

      Beaucoup plus...


     J'ai entendu sur les ondes d'un grand poste de radio une voix anonyme, une voix du public, qui posait une question théoriquement pertinente. Pourquoi la France serait-elle prête de recevoir un certain nombre de blessés des victimes de l'attentat contre une église chrétienne de Bagdad, et non pas les blessés des autres attentats perpétrés si souvent dans la capitale irakienne ?
     - Justement, pourquoi ?
     Pendant une seconde, la question – les attentats contre les chrétiens vivant dans des territoires musulmans – m'ont posé un problème, comment dire, poétique. Et si en réalité tout ça était vu en utilisant la lunette à l'inverse ? Et si tout ça n'était que minoré par une force occultante ou occulteuse invisible. Et si tout ça était plus grand... ? Beaucoup plus... ?
     - Et ? Si ? 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 09:12

Qui c'est celui-là, le monde ?

 

Le pouvoir, c'est quoi ? Inventer la poudre non pas pour conquérir le monde mais pour en faire des feux d'artifices, à l'instar des asiatiques ; ou en faire des canons, comme les blancs, et partir à la conquête du monde ? Utiliser l'expansion et l'invasion démographique de type blanc, pour s'approprier le continent américain ; ou celles de type asiatique, pour s'appropier le monde ? Créer une confrontation entre le communisme de type capitaliste du monde jaune, et le capitalisme de type marxiste, voire communiste du monde blanc ? Sortir dans l'espace de deux manières, une blanche, l'autre asiatique ? Parler des droits de l'homme à l'occidentale ou à l'orientale ?

- Et le monde, dans tout ça ? -------------------------- Le monde ? Qui c'est celui-là ?

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 04:42

C'est quoi le pouvoir ?

- Prendre un spermatozoïde, le décongeler, et faire en sorte qu'il soit introduit dans un ovocyte pas mal décongelé lui aussi – et de constater qu'ON a fait ainsi un enfant.

Ça peut rendre fou. Si jamais l'on ne l'était pas – déjà.

- Si ! Pas ! Déjà ! Jamais ! Ainsi !

 

Partager cet article
Repost0